COVID-19 : Livli est ouvert de 9h à 18h en demande de rappel ou par mail à contact@livli.fr être rappelé

x
02 40 00 14 00
Du lundi au vendredi de 9h à 18h
Nos offres Connexion
Comment lire un bilan comptable ?

Lire un bilan comptable

Le bilan comptable est un document très important. Il reflète la santé financière d’une entreprise a une date donnée. C’est une photographie financière de l’entreprise. C’est pourquoi, il est important de bien le comprendre.

Le bilan comptable se matérialise de la manière suivante :

Vous êtes déjà perdu(e) ? Ne vous inquiétez pas, nous allons vous aider à y voir plus clair.

La Notion N et N-1 indiquent la date à laquelle les chiffres sont arrêtés, autrement connue sous le nom de “date de clôture de l’exercice comptable”.

Tout d’abord, dans le bilan comptable, il existe 2 parties distinctes : l’actif et le passif.

L’actif représente tout ce que l’entreprise possède à la date du bilan comptable. Les éléments présents dans l’actif sont rangés en fonction de leur durée de présence dans l’entreprise. L’actif immobilisé est composé des investissements (machines, mobiliers, …) destinés à rester longtemps dans l’entreprise. L’actif circulant (Stock, Créances clients, trésorerie…) varie très régulièrement, souvent chaque jour.

Dans l’actif, vous remarquerez 3 colonnes. La première concerne la valeur historique, c’est-à-dire la valeur d’acquisition. Certains éléments dans l’actif peuvent perdre de la valeur au cours des années, cela se nomme la dépréciation. La dépréciation apparaît dans la deuxième colonne, en tant qu’amortissement (vieillissement) ou bien provision (menace). La troisième colonne concerne la valeur nette, le résultat obtenu suite à la soustraction suivante : la première colonne – la deuxième colonne.

Le passif représente quant à lui ce que doit l’entreprise à la date du bilan comptable. Les capitaux propres sont composés du capital social déposé par les associés auquel s’ajoutent tous les résultats réalisés par l’entreprise que les associés ont décidé de lui laisser à disposition. C’est donc une « dette » de l’entreprise envers ces associés. Viennent ensuite les dettes à moyen et long terme (emprunts dont le remboursement s’étale sur plusieurs années principalement) et les dettes à court terme (dettes payées régulièrement : fournisseurs, dettes fiscales et sociales…).

Quelques termes et ratios régulièrement évoqués avec le bilan comptable :

Le fonds de roulement : Correspond à la différence entre les ressources stables (Capitaux propres et emprunts au passif) et les emplois stables (l’actif immobilisé net). Il permet de savoir si l’entreprise a bien financé ces investissements. On parle souvent ici du financement du « haut de bilan »

Le Besoin en fonds de roulement (le fameux BFR) : il s’agit de la trésorerie nécessaire pour financer son activité. Il se calcule par la différence entre à l’actif, les stocks et encours et les créances, et au passif les dettes à court terme (fournisseurs et dettes fiscales et sociales). On parle ici du financement du « bas de bilan »

Lorsque vous maîtriserez l’ensemble de ces notions, la lecture de votre bilan comptable sera devenue un jeu d’enfant. Vous pourrez en comprendre les chiffres clé et les réutiliser lors de vos présentations professionnelles.

 

Un article qui peut vous intéresser : Qu’est-ce qu’un bilan comptable ?